Messages série 3

 

      Accueil

 

      Messages

 

 

MESSAGES   Série 3

 

Message 1

 

Cher Jean-Louis,

 

 Je reviens sur votre livre d’une façon plus précise.

 Sur le fond, je dirais que c’est d’abord et avant tout un hommage à votre mère, et à cetitre il constitue un témoignage touchant. Les souvenirs qu’il relate sont des souvenirs personnels, et ne présentent pas un égal intérêt pour le lecteur anonyme. Au fil de ces souvenirs, ce qui est intéressant, c’est la climat d’une époque, dans l’Algérie française, avec la description de personnages locaux bien campés, tant algériens que français. Particulièrement intéressant aussi, la montée de la guerre, l’embrasement ayant conduit à l’indépendance, le côté sournois et, dirait-on irrépressible de l’affrontement qui dresse face à face les deux communautés, malgré et en dépit des bonnes volontés et des bons sentiments de part et d’autre à l’origine. C’est comme un rouleau compresseur, dont on ne sait qui est aux commandes. Les gens dont le jouet d’intérêts et de passions plus lointains et plus vastes .C’est un phénomène auquel on assiste dans bien des pays de nos jours.

Le style est agréable, facile à lire, et les illustrations charmantes.

Dernier détail : en tant que résidente monsoise, j’ai apprécié la citation gravée sur le fronton du cimetière, que je n’avais jamais remarquée. Excellente !

Bref, merci pour tout !

 

Marie-Anne Roger – Mons en Provence (83)

 

Message 2

 

Bonjour,

 

J’ai fini la lecture de votre livre depuis quelques jours et je venais vous remercier pour cet éclairage nouveau sur la vie en Algérie. C’est très bien écrit et c’est émouvant. D’ailleurs, je n’ai pas quitté mon bouquin pendant deux jours.

 

Guy Falcoz  Paris

 

Message 3

 

Bonjour Jean-Louis

 

 Je trouve ton livre rempli d’émotions et de sincérité. C’est un vibrant hommage à ta maman.

 Sans flagornerie aucune, ton livre est une réussite et mérite d’être lu par les français d’Algérie et les algériens.

Toutes mes félicitations.

 

Gilles Martinez Toulouges (66)

 

Message 4

 

Chapeau Jean-Louis pour votre livre, c’est une réussite. Quel énorme travail !

Je trouve intéressant d’avoir introduit des dialogues dans le texte, ce qui rend le récit plus vivant.

C’est un ouvrage qui se lit très  facilement et qui représente une mine d’informations sur l’Algérie au temps de la présence française. Il pourra inspirer les historiens qui se penchent sur l’Histoire de ce pays.

Toutes mes félicitations.

 

Daniel Guillon – Saclay (91) Ancien général commandant l’école Polytechnique.

 

Message 5

 

J’ai bien aimé ce livre, il m’a permis de revivre mon enfance passée en Algérie dans un village semblable à celui où exerçait cette femme médecin. Les dessins sont beaux et bien exécutés.

 

Francis Julia – La Valette du Var (83)

 

Message  6

 

Je n’ai pas pu m’empêcher de pleurer à la lecture de ce livre. Je ne l’ai pas quitté pendant trois jours, un vrai régal.

J’ai connu ta maman à son arrivée à Gastu en 1928, j’avais alors 7 ans elle était belle, gentille et amusante avec son accent du midi. Une amitié très forte s’est dès le début nouée entre nos familles  et a duré tout le temps de son séjour dans ce village.

Merci pour tous ces souvenirs.

 

Henriette Lacoume - Toulouse