Un peu d'histoire

 

   Accueil

 

 

UN  PEU D’HISTOIRE

 

  Médecin de colonisation

 

         C’est en 1845 que l’administration française en Algérie recruta  les « Médecins fonctionnaires » pour les petits centres européens du sahel algérois et ceux proches de Philippeville, de Bône, d’Oran.

 

        Mais c’est en 1853 que le Maréchal d’Empire alors ministre de la guerre sous Napoléon III, créa sous le beau titre de

Médecins de colonisation  un corps original et admirable dont la tâche principale fut d’apprivoiser les indigènes aux thérapeutiques occidentales en se dévouant pour eux ainsi que pour les européens dispersés dans le bled. C’était une médecine Gratuite.

 

        Compte tenu des difficultés rencontrées par ces praticiens sur le terrain et du peu de moyens matériels dont ils disposaient, on les appela :

 

        Les Médecins aux mains nues

 

        En 1939, L’Algérie comptait 112 circonscriptions de médecins de colonisation, en 1944  151 et  162 à l’indépendance du pays en 1962.

 

    Avis de nomination envoyé à Solange Barjavel par le Gouvernement Général à Alger, en février 1928.

 

 

 

 

La toubiba

 

Présentation du livre

 

Messages

 

Extraits du livre

 

Photographies

 

Lu dans la presse